Figure du patronat marocain et « pro » de la communication, Neila Tazi a aussi lancé le Festival Gnaoua Musiques du monde d’Essaouira, dont la dernière édition, en juin, a fait un tabac.

  • Américaine

Née en 1967 à Washington, où son père était directeur exécutif adjoint à la Banque mondiale, elle possède la nationalité américaine. En avril, elle a fait partie de la délégation marocaine qui s‘est rendue « aux States » (comme elle dit) pour assister à une réunion annuelle du FMI.


>>> A LIRE – Maroc : Neila « Wonder Woman » Tazi


Lisez l’article a la source