Le présumé au auteur du meurtre par décapitation de l’épouse de l’administrateur du territoire de Luebo a été arrêté mercredi à Kananga, a annoncé vendredi 4 août le porte-parole du secteur opérationnel des Forces armées de la RDC (FARDC) au Grand-Kasaï, le lieutenant Antony Mwalushayi.

D’après lui, Simon Tshimanga, le présumé assassin, a été interpellé à la gare de Kananga alors qu’il s’apprêtait à prendre le train pour Lubumbashi.

« Monsieur Tshimanga Simon était déjà ici dans la ville de Kananga et se préparait déjà pour aller dans la province du Haut-Katanga, précisément à Lubumbashi. Nous avons mené les enquêtes jusqu’au moment où il voulait prendre le train», a affirmé à Radio Okapi le porte-parole du secteur opérationnel des FARDC AU Grand-Kasaï.

Le prévenu est pour l’instant entre les mains de la justice pour être auditionné, a-t-il ajouté avant d’appeler la population à collaborer  avec les forces de l’ordre pour mettre fin aux réseaux de bandits qui sèment l’insécurité et la désolation dans cette partie du pays.

L’épouse de l’administrateur du territoire de Luebo avait été décapitée le 31 mars dernier par un groupe d’hommes armés qui avaient attaqué et pris le contrôle de Luebo au plus fort de l’insurrection liée à la mort du chef Kamuina Nsapu.

RadioOkapi