La construction du plus important champ éolien d’Afrique de l’Ouest a enfin démarré dans la région de Thiès. Retour sur un projet dont le financement aura pris plus de dix ans.

Le projet de parc éolien qui prendra forme dans une vingtaine de mois sur les terres de la commune de Taiba Ndiaye (à 90 km au nord de Dakar), dans la région de Thiès, ne sera pas que du vent, comme le craignaient certains, tant son développement a accumulé les retards. Lancé en 2007 par la société française Sarreole, il a bénéficié à partir de 2014 de la stratégie voulue par Dakar, dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE), d’introduire de manière progressive les énergies renouvelables dans le mix énergétique du pays avec une cible de 20 % de la capacité installée.

La société Parc éolien Taiba Ndiaye, créée pour porter ce chantier, a bouclé son financement à la fin de juillet. L’Opic, institution du gouvernement américain spécialisée dans le financement du développement, apportera 250 millions de dollars (215 millions d’euros), et l’agence danoise de crédit à l’exportation EKF,

Lisez l’article a la source