[ad_1]

Mali : des sanctions de l'ONU contre des personnalitésCopyright de l’image
Getty Images

Image caption

Un véhicule des Nations Unies au Mali

Il s’agit selon les quinze d’un message fort du conseil à l’endroit des parties maliennes en vue d’une relance de la mise en œuvre de l’accord de paix de 2015. Mais aucune personnalité, ni groupe ne sont encore visés.

La Russie et l’Ethiopie ont émis des réserves quant à l’opportunité du texte, mais la France, auteur du document a fini par les convaincre surtout de son caractère dissuasif.

La résolution adoptée à l’unanimité autorise la mise en place d’un régime de sanctions. Envoyant ainsi un message politique du conseil aux signataires de l’accord de paix en vue de donner un nouvel élan à sa mise œuvre, selon François Delattre, chef de la mission permanente de la France auprès des Nations unies.

L’objectif du régime de sanctions est de contrer les nombreuses entraves à l’application de l’accord de paix de 2015. Aucune liste de personnes ni d’entités mises sous sanctions n’y est attachée.

Les contrevenants seraient nommément visés par des sanctions en cas de violations du cessez-le-feu, d’obstruction à la mise en œuvre de l’accord de paix et d’attaques contre les forces armées maliennes ou les Casques bleus.

[ad_2]