Au Maroc, l’UPM est la troisième université privée à se lancer dans la formation de médecins.

Fondée en 2005 par Mohamed Kabbadj, l’Université privée de Marrakech (UPM) vient d’obtenir l’aval du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique marocain pour l’ouverture de sa faculté de médecine. Le concours d’admission aura lieu le 29 septembre prochain.

Reconnus par l’État en 2017, l’UPM délivre désormais un diplôme de doctorat en sept ans, dans les locaux de l’hôpital privée de Marrakech, racheté début septembre à Saham par KMR Holding dont fait partie Mohamed Kabbadj. Il permet à ses titulaires d’exercer tant dans le secteur privé que dans le public, mais également de poursuivre dans une spécialisation en postulant à une filière au sein d’une université publique.

Au royaume chérifien, l’UPM n’est pas le premier établissement privé à posséder une faculté de médecine. En 2014, deux établissements l’ont précédé. Il s’agit de l’université internationale Abulcasis des sciences de la santé, lancée par la fondation Cheikh Zaïd Ibn Sultan et l’université Mohammed VI des sciences de la santé.

Recevez les meilleures opportunités

Lisez l’article a la source