Le nouvel administrateur du stade Tata Raphaël Max Moke demande à tous ceux qui occupent illégalement ses installations de les libérer avant samedi 6 janvier. Il a fait cette déclaration ce vendredi 5 janvier, au cours d’une interview accordée à Radio Okapi.

Parmi les personnes visées par cette mesure se trouvent les étudiants du département de l’éducation physique de l’Université pédagogique nationale (UPN).
Max Moke affirme qu’il a pris contact avec l’administration de l’Université à ce sujet.

« Les étudiants qui sont en train d’occuper les locaux, il sont déjà avisés. D’ici la fin de cette semaine, ils doivent partir parce que nous étions déjà en contact avec l’administration de l’UPN qui ne reconnait pas avoir logé des étudiants au niveau du stade Tata Raphael. Parce que les étudiants qui étaient là-bas ont été rappelés au niveau des homes de l’UPN », argumente M. Moke.

Radiookapi.net