[ad_1]


La Cour européenne des droits de l’Homme a rendu, mardi, un très attendu arrêt sur la surveillance des courriels en entreprise. Elle y réaffirme le droit d’un salarié à une correspondance privée et fixe les limites du contrôle par l’employeur.

[ad_2]

Source link