La Commission épiscopale nationale du Congo (CENCO) interdit aux prêtres et autres agents pastoraux de se mêler dans les querelles politiciennes au sein des paroisses pendant cette période de campagne électorale. Son secrétaire général, l’Abbé Donatien Nshole, l’a affirmé jeudi 6 décembre dans une directive transmise à toutes les paroisses de Kinshasa.

Pour l’Abbé Donatien Nshole, il s’agit des gardes fous pour ne pas tomber dans le piège des acteurs politiques.

« C’est un rappel parce que la période de la campagne électorale, c’est une période de compétition entre acteurs politiques et l’Eglise devrait maintenir sa neutralité, demeurer au milieu du village. Voilà pourquoi les pères évêques ont pris quelques dispositions comme des gardes fous pour que les prêtres ne puissent pas tomber dans l’un ou l’autre piège des acteurs politiques », a précisé le secrétaire général de la CENCO.

L’Abbé Nshole a rappelé aussi les dispositions déjà mises dans le temps en 2011, augmentées par rapport aux circonstances du moment pour rappeler aux curés, aux agents pastoraux qu’ils doivent faire leur travail sans favoriser l’un ou l’autre camps dans la campagne électorale.

L’origine de l’article >>