Martin Fayulu le candidat de la plateforme « Lamuka » à la présidentielle est arrivé par route jeudi 6 décembre dans la ville de Butembo au Nord-Kivu, en provenance de Beni où il a lancé sa campagne électorale.

A partir de Kangote, entrée du Nord-Est de Butembo, une grande foule l’a accompagné jusqu’au rond-point VGH au centre de la ville où il a tenu son meeting.

Martin Fayulu a promis, s’il est élu, de lutter contre l’insécurité, l’analphabétisme et la corruption, d’améliorer l’accès de la population à l’eau potable et à l’électricité, de relancer le tourisme, de créer des emplois et de libérer des prisonniers politiques et permettre le retour au pays des opposants Moïse Katumbi et Mbusa Nyamwisi.

Lors de son passage à Beni, la veille, il avait a réitéré son refus d’utiliser la machine à voter lors des élections du 23 décembre prochain. Il avait aussi de mettre fin à l’insécurité à Beni, une fois élu.

Après Butembo, Martin Fayulu s’est rendu à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu. Des milliers de partisans l’attendaient sur les grandes artères de la ville.

Juste après sa descente de l’avion, il s’est dirigé au stade AFIA où il va tenir son meeting.

L’origine de l’article >>