Le Président congolais Félix-Antoine Tshisekedi a été élu, ce dimanche à Addis-Abeba, 2e vice-président de l’Union africaine (UA). C’éiat au cours du 32e sommet de l’UA.

Le bureau de l’UA pour l’année 2019 sera composé comme suit : président Abdel Fatah al-Sissi (Egypte), 1er vice-président Ramaphosa (Afrique du Sud), 2e vice-président Félix-Antoine Tshisekedi, 3e vice-président Mahamadou Issoufou (Niger), 4e vice-président et rapporteur Paul Kagamé (Rwanda).

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa sera le prochain président en exercice de l’UA en 2020, après l’Egyptien Abdel Fatah al-Sissi.

Rencontre avec Antonio Guterres

« Le Secrétaire général de l’ONU et le Président de la RDC ont échangé sur les priorités pour le partenariat entre le gouvernement de la RDC et les Nations Unies, notamment la MONUSCO », annonce le communiqué du porte-parole du patron de l’ONU de ce dimanche 10 février, à l’issue de la rencontre entre les deux personnalités.

Le Secrétaire-général a félicité le Président Tshisekedi pour son accession à la magistrature suprême de la République démocratique du Congo (RDC).

Il a salué la volonté du Président de travailler en collaboration avec les Nations Unies, afin de relever les défis auxquels la RDC fait face.

Antonio Guterres croit aussi qu’il y a des conditions pour construire la stabilité et l’union en République démocratique du Congo, où les élections se sont produites sans violence.

Le chef de l’ONU est à Addis-Abeba pour participer au 32e sommet de l’Union africaine.

Radiookapi