Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a annoncé ce jeudi 21 février la fermeture totale de la frontière terrestre avec le Brésil, à deux jours de la date annoncée par l’opposant Juan Guaido pour l’entrée de l’aide humanitaire dans le pays.

« J’ai décidé qu’à partir de 20h (heure locale) ce jeudi la frontière terrestre avec le Brésil restera totalement fermée jusqu’à nouvel ordre », a déclaré le chef de l’État lors d’une réunion avec le Haut commandement militaire.

Une décision qui intervient à deux jours de la date annoncée par son opposant Juan Guaido pour l’entrée de l’aide humanitaire dans le pays.

Huffingtonpost.fr